Archives mensuelles : novembre 2017

BTS Technico-Commercial

Nous recherchons pour le compte de notre client, un technico-commercial (F/H), dans le secteur des équipements utilisés pour le forage pétroliers.

Description du poste
Vous intervenez auprès d’une clientèle de professionnels sur la France Entière. Un véhicule de fonction et un téléphone portable vous seront fournis à cet effet. Votre rémunération se compose d’un salaire fixe + d’un variable sur les ventes réalisées.

Profil recherché
Vous devez être titulaire d’un Bac+2 (formation technico-commerciale) et avoir au moins 1 année d’expérience. Vous avez de bonnes connaissances en mécanique.

Informations complémentaires

Niveau d’études : BAC+2
Salaire minimum : 20000 €
Type de salaire : Annuel

Prise de poste : dès que possible

Contrat : CDI

Si cette offre vous intéresse, merci de me recontacter en agence :
RANDSTAD LONS
Julie MONREPOS Consultante
Tél : 05 59 05 98 80
email : pau.001pa4@randstad.fr

Séjour scientifique en Allemagne SESAA 2017-2020

Nous allons sur cette page vous tenir informés des péripéties de notre nouvelle promotion SESAA 2017 tout au long du séjour en Allemagne.

Dimanche 26 novembre 2017

Le repas a été pris avant le contrôle afin d’éviter de priver les jeunes de compotes et autres liquides. Merci pour les carambars (F – 10,2km NE P).

Le contrôle des passeports s’est effectué sans encombres notoires. inévitablement, malgré les consignes maintes fois répétées, il restait une bouteille pleine dans un des sacs (V – 12km E- P).
Nous avons eu droit à petit concert de piano, merci ! (N. 22,8km NNE P).
Embarquement dans les prochaines minutes, la suite du compte rendu après le vol.
Nous sommes en Allemagne et dans le train direction Marburg. Traverser l’aéroport de Frankfurt,  un des plus grands aéroport d’Europe, avec 30 élèves tout en gérant les pauses “techniques” et avec un train à prendre dans l’heure peut relever de l’exploit. Le compte y est :-).
La carte d’identité oubliée dans l’avion a même été retrouvée ! (D. – 10,2km NE P)

Deuxième changement de moyen de transport : le S-Bahn (RER). Nous rejoignons ainsi la gare principale de Frankfurt.

Il est 15h30 lorsque nous prenons le train direction Marburg : le soleil est bien bas. Aucun doute nous sommes plus au Nord et plus à l’Est.

Les voyageurs ont bien du mal à se frayer un chemin au milieu de l’amas de bagages que nous créons. Difficile de passer inaperçu !

Après 20min de marche de nuit, en partie sur des pavés et avec des valises plus ou grandes (A. – 7km E P), plus ou moins lourdes, plus ou moins cassées (record battu, la première casse a eu lieu avant de sortir de la gare, L. – 2km N P) et qui roulent plus ou moins bien , nous atteignons l’auberge de jeunesse.

Le fond de l’air est frais mais pas froid : nous sommes presque déçus.

Premier repas à l’auberge de jeunesse. Mais la journée n’est pas finie !

Direction le centre ville pour une première reconnaissance avant le jeu de piste qui aura lieu … dans la foulée.

La montée jusqu’au château n’entame pas leur motivation. Nous redescendons sur la place de l’ancienne mairie pour donner le coup d’envoi du jeu de piste. Les équipes sont constituées et chacun est prêt à partir sur les traces des frères Grimm.

Die 6 Zwergen

 

Die verrücktem Bearen

 

Die Schumi

 

Die Elfen

 

Limonat

 

les Gretel

Après cette fraîche soirée, nous rentrons à l’auberge de jeunesse pour un repos bien mérité.

Les traditionnelles “tables” ont bercé certaines chambrées…

 

Lundi 27 novembre 2017

La journée commence bien avec de magnifiques tables, la plus belle :

Une matinée studieuse nous attends. Au programme : devoirs de Français et révisions pour LE fameux contrôle de physique en Anglais et en Allemand…

C’est ensuite le départ pour Giessen et son Mathématikum. Ferait-il froid pour que les élèves s’agglutinent ainsi ?

Enfin débute la première visite scientifique, avec de la mécanique appliquée à la construction :

On ne dira rien sur l’état final du pont 😉

Comment déchiffrer un message ? Y aurait-il un papa informaticien ? Des futurs Turing ? Enigma trône derrière…

Les maths, c’est planant !

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas…

Faire un T n’est pas si facile !

Le soir venu, le classique et indémodable devoir de physique, sans qui ce voyage scientifique perdrait toute sa saveur … et

Un anniversaire surprise, avec un gâteau exceptionnel !

Le jeu fétiche de de la SESAA, le Loup Garou, a clôturé la soirée.

Mardi 28 novembre

Par un matin froid et pluvieux le groupe a quitté sa première auberge de jeunesse pour se rendre dans l’antre de la chimie, là où tout se transforme, le Chemikum.

Dès l’entrée, les élèves retrouvent une connaissance devenue une spécialité pour certains :

Le groupe au complet, prêt à en découdre avec les tubes à essais et autres béchers !

“La chimie c’est ce qui explose et qui sent” est-il écrit au niveau de cette expérience, Mattéo confirme !

Nous y avons rencontré un alchimiste, et transformé une pièce de 20 centimes € en pièce d’or !

Et c’est avec grand regret que nous quittons ce lieu magique pour nous précipiter dans le train, direction Frankfurt !

Certains en profitent pour lire la presse, “Die Welt” en version française ;-). Vient ensuite la visite du musée des communications, deux visites en parallèle ont lieu, une en anglais et l’autre en allemand.

Le groupe des germanistes avec en arrière plan, gravé sur la pierre, le premier écrit : le fameux code d’Hammurabi. Nous y avons trouvé la citation suivante : “Au Loup Garou tu ne tricheras pas sinon une table tu copieras” puis “L’extinction des feux tu respecteras, sinon le prof hantant le couloir tu rencontreras, et la table tu copieras”. Les mésopotamiens étaient vraiment en avance !

Attention, la séquence qui va suivre va être difficile pour les parents et autres adultes qui lisent cet article, les élèves ont découvert les téléphones à cadran, et leur utilisation fut complexe, nous nous sentons d’un seul coup vieux, très vieux …

Et la fameuse Enigma avec une petite pensée pour Alan Turing :

C’est ensuite la course vers Marburg pour aller chercher les valises et repartir vers Kassel, la ville de l’astrophysique.

On en profite pour réparer les petits bobos… des valises :

Arrivée à l’auberge de jeunesse de Kassel après une promenade de santé de quelques km sur les pavés :

Quand on aime on ne compte pas :

Mercredi 29 novembre

La journée commence par une conférence d’astrophysique au SFN (centre de recherche scientifique pour les jeunes) avec le spécialiste Jörg Steiper. Le thème du jour, les exoplanètes.

Deux élèves allemands présentent leurs travaux à l’Observatoire de Haute Provence, en anglais et en allemand.

Nous revenons ensuite à l’auberge de jeunesse pour une suite de matinée très studieuse, concevoir un reportage vidéo anglo-allemand relatif à la conférence du SFN, toutes les astuces sont permises.

L’après midi nous nous rendons au planétarium de l’Orangeraie où nous commençons pas étudier le pendule de Foucault puis visitons le “Kabinet” d’astrologie. Vient ensuite une séance avec une projection à 360°, qui en en bercé quelques uns…. La fatigue commence à se faire sentir.

Après une visite au marché de Noël nous rentrons à l’auberge de jeunesse pour continuer de travailler sur les reportages vidéo, manger, et chasser le loup blanc… Les voleurs ont été exceptionnels !

A demain !

Jeudi 30 novembre 2017

La journée a commencé par une visite du musée des techniques de Kassel : le Technik Museum Kassel. Ce musée est le fruit du travail de nombreux bénévoles, pour la plupart d’anciens ingénieurs. Il est situé dans l’ancienne usine de locomotives “Henschel”. D’années en années, leur collection s’agrandit  pour occuper maintenant deux hangars. Et ce, pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Le principe du moteur à 4 temps suivi de la machine à vapeur, d’un certain Denis Papin qui a fui la France de la révocation de l’Édit de Nantes :

Les camions de pompiers “Henschel” dont certains étaient carrossés par Renault-Berliet

Visite d’un wagon sanitaire avec deux blocs opératoires à bord.

Les élèves aux commandes du Transrapid, train à sustentation électromagnétique, qui roule à plus de 400 km/h sans aucune vibration. Encore en service… en chine.

Back to the past, dans un wagon première classe du tramway de “Cassel” au début du 20ème siècle. Ce wagon a été sauvé de la destruction par l’association.

Une locomotive Henschel en service en Argentine, 6 heures sont nécessaires pour la montée en température, des tonnes d’acier au service du transport, la bête humaine.

Des voitures de course de la formule Volkswagen, véhicules construits par des étudiants :

En fin d’après-midi, nous quittons Kassel pour Göttingen, où les familles nous attendent le premier contact est assez étrange ! A gauche les allemands, au milieu les profs, à droite les français. Qui va commencer le Haka ?

Vendredi 1 décembre 2017

Départ à 9h00 de la gare de Göttingen vers Goslar. Aprés une visite rapide de la ville et de son marché de noël, nous traversons la ville médiévale en bus pour nous rendre dans la mine du Rammelsberg, la ville comme la mine sont classées au patrimoine mondial de l’UNESCO. Les élèves sont émerveillés devant la beauté des bâtiments, quel plaisir de voyager !

Nous commençons par nous restaurer dans la salle des pendus.

Vient ensuite la visite des mines, actives plus de 1000 ans pour extraire l’or, l’argent, le cuivre, le zinc et le plomb.

 

5 min pour arracher une “pépite” de 2 cm de pierre,  peut mieux faire ;-).

WE en famille au marché de Noël le samedi et sous la neige le dimanche.

Lundi 4 décembre 2017

Rendez-vous dans le forum de l’IGS :

Suivent des jeux pour les français et allemands :

Suivis d’un dernier discours du Proviseur de l’IGS, qui nous accueille depuis 2010 et part à la retraite en fin d’année scolaire.
Il nous fait part, en français et avec beaucoup d’émotion, des ses craintes quant aux montées de certains partis politiques en Europe, Amérique comme en Asie qui portent des valeurs contraires à celles que promeuvent les échanges scolaires internationaux.

Merci M. Wolfgang Vogelsaenger, nous regrettons de ne pas avoir enregistré son discours.

Nous partons ensuite pour la mairie où nous sommes accueillis par un adjoint au Maire de Göttingen et par Frau Ropeter, chargée du jumelage entre nos deux villes.

Vient ensuite la visite de la ville, sous la pluie.

L’après-midi est consacrée à la visite du Max Planck Institut et de son unité de recherche sur le soleil, les planètes et des astéroïdes.
La visite est conduite par deux chercheurs, en langue allemande et anglaise.

Pour commencer, l’extraordinaire aventure européenne de Tchoury, Rosetta et Philaé. Un double de l’atterrisseur est même exposé.

Une salle de préparation des objectifs destinés à la mission d’observation solaire européenne. Poussière interdite, les normes sont très strictes (ISO5->ISO8) en fonction de l’usage des objets assemblés.

Les missions martiennes,  avec des explications sur les doublures des matériels envoyés dans l’espace. Elles restent sur Terre mais sont soumis à à peu prés les mêmes contraintes pour estimer leur vieillissement.

Une chambre de test des matériels (mécanique et électronique). Ils sont soumis aux contraintes de l’espace, le vide, les températures allant de -200°C à 100°C et  les rayonnements.

Mardi 5 décembre 2017

C’est la journée à Wolfsburg avec les élèves allemands. Elle commence par la visite du Phaeno, star des musées allemands où tous les domaines scientifiques sont abordés.
De la thermique à l’électromagnétique, en passant par l’optique ou la génétique. Chacun peut y trouver son bonheur, s’il prend la peine de le chercher.

Vient ensuite la visite de l’Autostadt, le parc d’attraction automobile du groupe WAG. Après avoir passé une grande partie de la journée à profiter du musée scientifique, nous n’y passons que 3/4 d’heure.

Le temps de trouver le babyfoot Skoda qui n’a toujours pas de balles…

Et la star des vacanciers itinérants, le “bulli” en Allemagne, le combi en France.

Retour à Göttingen à 19h00.

Mercredi 6 décembre 2017

Dernière journée scientifique et visite au Xlab, un laboratoire universitaire dédié à l’enseignement des sciences aux lycéens. On y trouve les départements de biologie, de physique, de chimie et de bio-physique. 4 groupes sont faits avec un mélange des allemands et français : ADN, Radioactivité (2 groupes), et luminescence. Pour une première ça a été une réussite, les cours et les expériences sont totalement adaptés au niveau des élèves tout en leur permettant de découvrir des concepts parfois très complexes.

C’est avec le XLAB que se termine le périple scientifique des secondes SESAA 2107, avec pas moins de 9 centres visités. Vive les sciences !

23 élèves des classes de 1°8 et 1°9, section ES européenne, ont la chance de participer à un échange international franco-américain avec un lycée californien situé à Mill Valley, à proximité de San Francisco.
Le départ aura lieu dans la nuit du mercredi 11 octobre, devant le lycée… Les élèves français et américains ont déjà commencé à faire connaissance à travers les réseaux sociaux. Tout le monde est très excité !


Jeudi 12 octobre

                   

Après un long périple de plus de 12 heures en avion, nous sommes finalement arrivés a l’aéroport de San Francisco où nous attendait un accueil des plus chaleureux!

Puis chacun est reparti avec sa famille d’accueil, direction Mill Valley dans la baie de San Francisco : passage obligé sur le célébrissime Golden Gate Bridge…


Lundi 16 octobre

Premier jour au lycée “Tam High” devant lequel un écran d’affichage indique notre venue ! Découverte de ce superbe lycée aux moyens  hors du commun : terrains de football américain, de base-ball, piscine, théâtre, amphithéâtre, salle de musique suréquipée, etc… Les élèves de Saint-Cricq “shadow” (suivent) leurs correspondants toute la journée.

Mardi 17 octobre

Première journée de découverte de la ville en groupe; au programme la Coit tower (tour offrant une superbe vue de la ville et de ses environs) puis balade et shopping dans Chinatown. Et enfin l’incontournable union Square, haut lieu des plus célèbres boutiques de marques.


Jeudi 19 octobre

Deuxième escapade a San Francisco, sous des cieux moins cléments: (très) longue balade a l’intérieur du Golden Gate Park, dans lequel se situe le “De Young Museum” et son très bel étage d’observation qui nous offre une vue imprenable de plus sur la baie de San Francisco…

Puis direction le quartier “Haight-Ashbury”, épicentre de la contre-culture américaine et du mouvement hippie dans les années 60: vitrines hautes en couleurs, innombrables fripes et magasins de disques s’insèrent dans un quartier bordé de belles maisons victoriennes.


vendredi 20 octobre

“Homecoming Rally” au lycee Tam High : temps de celebration de l esprit du lycée a travers des jeux, animations et concours entre chaque promotions (freshmen, sophomore, junior, senior)

en cette veille de match de football americain des Red Tailed Hawks (l’equipe de Tam High) contre les Bulldogs de San Rafael. Journée qui s’est clôturée par la traditionnelle “Homecoming Danse” : tous les élèves du lycée se mettent sur leur 31 et se retrouvent pour danser.


Mardi 24 octobre

Dernière excursion a San Francisco : nous partons observer les phoques sur le quai du “Pier 39”.

Puis direction l’île d’Alcatraz sur laquelle se trouve la plus célèbre des prisons américaines que nous découvrons a travers les témoignages des anciens gardiens et détenus. Magnifique journée par les 29 degrés celsius de l’été indien qui règne a San Francisco !

Demain dernière journée en cours a Tam High avant le grand départ jeudi 26 octobre…

 


CRITICS

“2 fabulous weeks with a funny class, brilliant host families, kind teachers, in a beautiful country…. What else?”

“Truly one of the best trips in my life… cannot wait for the hosts to come!” L.S.

“I’m not really here…..a part of me stayed there in the Bay…”

“The best 2 weeks of my life, indisputably…”    L.L.

“This travel to San Francisco was unbelievable! To me it was an unforgettable experience, with crazy and extraordinary people…” S.B.

“The American Dream? We experienced it!”

“The best trip ever, 20/20!!” B.F.

“This 5-Star trip was really awesome, I wish I could return there!”

“QUAND EST-CE QU’ON REPART?!?!”

les élèves de 1°8 et 1°9, section ES européenne

BTS Technico-Commercial

Poste de commercial, Développement produit et secteur France suite réorganisation

Spécialisé dans la vente d’outil, de matériel et d’équipement de forage France et étranger entre 24 et 72h.

Nous recrutons :
Jeune technico-commercial (H/F) 25/35 ans. Base commerciale, sensibilité mécanique.
Mobile France en déplacements,  Rémunération +/-20 K par an de fixe plus variable sur ventes.
Voiture + Téléphone.

Intérimaire puis CDI

Contact :
CARPEDIEM INTERIM
05.59.98.40.20
Contact@carpediem-interim.fr

BTS SYSTEMES NUMERIQUES

La société AQUITAINE ELECTRONIQUE recrute un Technicien(ne) Contrôle électronique dès que possible.

Détail des missions du poste:

Maîtrise des contrôles en cours de fabrication des produits électroniques

Maîtrise de la réalisation de tests et essais sur des bancs et/ou baies

Maîtrise du réglage de cartes électroniques

Diagnostic des pannes et réalisation des réparations

Respect des instructions fournies (modes opératoires et documents associés)

 

Pour plus de renseignements, ou pour postuler, merci de consulter le fichier joint…

Offre 2017-11-120_SN

BTS Electrotechnique ou CRSA

La société Fromageries des Chaumes, filiale du Groupe Savencia recrute pour son site de Jurançon un(e) Technicien/Technicienne de Maintenance

Contrat / statut / coefficient : CDI

Localisation : Fromageries des Chaumes, site de Jurançon

Rattachement hiérarchique : Responsable Maintenance

MISSIONS:

En termes de missions, il/elle :

· Est chargé(e) d’assurer la maintenance préventive, curative et améliorative du site,

· Assure, de façon autonome les opérations de maintenance,

· Met en oeuvre des compétences dans des domaines tels que la mécanique, la pneumatique,

l’électricité et l’automatisme,

· Assure les diagnostics et les réparations sur tous les process et matériaux. Il/elle agit en ayant le

choix des moyens d’intervention,

· Assure les astreintes semaine et week-end.

DIMENSION DU POSTE/PROFIL:

· Issu(e) de formation technique de type Bac Professionnel à BTS Maintenance industrielle ou

électrotechnique,

· Solides connaissances en électricité, mécanique, automatisme et pneumatique.

· Utilisation régulière d’une GMAO.

· Curiosité intellectuelle et capacité d’adaptation,

· Sens des responsabilités et goût du travail bien fait.

· Esprit d’équipe, sens de l’écoute, réactivité et rigueur.

CONDITIONS SPECIFIQUES:

Horaires de travail : du lundi au dimanche 05h00-13h00/13h00-21h00-21h00/05h00/7h30-16h30

(coupure de 1h00 le midi),

Merci d’adresser votre candidature par Email à l’adresse suivante : recrutement.lfa@chaumes.fr

 

BTS Electrotechnique

MATH Ingénierie bureau d’études généraliste du bâtiment de 42 personnes, créé en 1989 et implanté régionalement (1), recherche dans le cadre de son développement un(e) Technicien(ne) en Électricité Bâtiment (Débutant accepté) pour son agence de Bègles.

En collaboration avec les ingénieurs et techniciens confirmés vous participerez à la conception et la direction de projets de maîtrise d’œuvre, jusqu’à la réception.

Ainsi vous apprendrez à réaliser :

– Les plans et schémas courants forts et courants faibles (Réseaux informatique, sécurité incendie, anti-effraction, Gestion technique du bâtiment etc…)

– La rédaction des cahiers des charges et estimations financières des travaux

– Le montage du dossier de consultation des entreprises

– L’analyse des offres provenant des entreprises afin de désigner la lauréate de l’appel d’offre.

– La participation au suivi de chantier

Vous allez acquérir des connaissances sur les principaux sujets suivants :

– Normes NF C.15-100

– Réglementation incendie

– Réglementation ERP

– Technologies des courants faibles

– Dessin à l’aide d’Autocad

– Dessin à l’aide de la maquette numérique dite BIM.

– ….

Profil :

– Désir profond d’apprendre un métier nécessitant, à terme, des connaissances éclectiques sur la construction des bâtiments.

– Faculté d’intégration au sein d’une équipe

– Curieux, courageux et ambitieux dans le sens positif du terme

– Bon relationnel, intelligence sociale développée.

Véhicule souhaité – Déplacements professionnels possibles

CDI/Temps complet 39 heures/semaine (35 heures loi Fillon)

Disponibilité immédiate

Si vous vous reconnaissez dans ce profil et que ce challenge vous intéresse, merci d’adresser votre CV, lettre de motivation et impérativement vos prétentions à secretariat@math-ingenierie.fr.

(1) Bordeaux, Bayonne, Toulouse

(2) Autocad / Word / Excel / Dialux / Caneco

PRÉSENTATION DU PLAN ÉTUDIANTS

Un meilleur accompagnement vers le supérieur :

Tout ce qu’il faut savoir pour envisager l’avenir avec confiance

Vous disposez d’une brochure intitulée “Un meilleur accompagnement vers le supérieur” que vous pouvez d’ores et déjà consulter. Il présente le calendrier en 4 étapes :

Cliquez sur l’image pour télécharger le document

BTS CIRA

Intitulé du poste : Technicien Contrôle Etalonnage
Le CETIM est l’Institut technologique de référence en mécanique pour la France. Il a su passer de l’expertise technologique à une offre d’ingénierie à forte valeur ajoutée et ainsi plus que doubler son CA commercial en 10 ans. Le groupe Cetim représente aujourd’hui une activité économique de 135M€ avec 1000 personnes en France et à l’étranger (Maroc, Malaisie).

Filiale du  Cetim, Le futur Cetim Sud-Ouest et son équipe de spécialistes (ingénieurs, techniciens) participent au quotidien, par leur expertise et leurs compétences, à l’amélioration de la compétitivité des entreprises et au soutien du développement économique régional par l’innovation et le transfert de technologie.

Mission du poste

Au sein de l’équipe de Tarnos, vous réaliserez des prestations techniques d’affaires intervenants dans les domaines d’étalonnage (en labo ou sur site), bancs d’essais, pression, température, couple,… Vous réaliserez le suivi des affaires, en collaboration avec le Responsable du site : prise en charge des affaires et contact clients, établissement des rapports. Vous réaliserez les raccordements internes et participerez à la réalisation des objectifs qualité du service.

Ville : Tarnos 40220

Type de contrat : CDI – Temps plein

Formation : BTS CIRA, DUT Mesure physique.

Profil recherché : Vous possédez des connaissances génériques sur les capteurs. Votre relationnel et vos capacités à travailler en équipe seront les clés de votre réussite. Anglais lu, parlé serait un plus.

Contact : Gilles Jalabert  tél : 06 71 11 22 19    mail : gilles.jalabert@cetim.fr

Voyage en Écosse 2017

Depuis ce lundi 6 novembre les élèves de la formation SESAA – 2016-2019 effectuent le voyage retour en écosse dans le cadre de l’échange avec le “Gordon College” et “l’Albyn School” d’Aberdeen.

Cette année point de concours de cuisine comme l’année passée, les élèves sont tous accueillis dans des familles écossaises.

Un challenge photographique a été lancé, nous ne manquerons pas à en publier des extraits 😉

Ci-dessous un petit reportage photo de ce séjour.

Lundi 6 novembre – Voyage aller.

La première partie en bus est joyeuse, quel plaisir de s’envoler vers l’étranger !

Arrivée à l’aéroport, nous déjeunons sur place, inutile de devoir laisser une partie du repas au contrôle de sécurité.

Viens ensuite le vol vers Amsterdam… désolé de ne pas pouvoir fournir te photos, mais l’avion bougeait bien trop et elles sont toutes floues !

Le vol de Amsterdam vers Aberdeen a été beaucoup plus paisible, une fois sur place, un bus affrété par les deux écoles a amené les français à leurs correspondants. Une partie des élèves du groupe sont appairés avec les élèves d’Albyn School, et l’autre avec les élèves de Gordon Collège.

Mardi 7 novembre – matinée en classe et après midi ludique dans Aberdeen.

  • Albyn School

Les élèves français arrivent avec leurs correspondants qu’ils vont suivre en cours toute la matinée :

Ils ont même des cartes pour accéder à la cantine (préoccupation première des français à l’étranger bien entendu !)

Des efforts vestimentaires notables ont été faits, félicitations !

“Skyfall” au piano à queue avant une répétition de Jazz, voilà une idée pour Saint-Cricq !

Cours d’allemand avec les correspondants, Arnaud en a attrapé un mal de tête… Mention spéciale pour Théo qui a produit une dissertation de plus de 2 pages (en anglais 🙁 ) sur les avantages et inconvénients de l’internet.

Cours de français avec notre correspondante de cet établissement. Le principe est un jeu de plateau où les questions sont en français mais les réponses dans la langue du correspondant. Maëlys a beaucoup apprécié de répondre à la question “comment sont tes relations avec tes professeurs”. C’était suspect !

Après le repas, Eliot est pris d’une crise d’allégresse à l’idée d’aller faire une chasse au trésor. Ça touche ???

  • Gordon College

La matinée au Robert Gordon’s College commence par l’accueil du proviseur adjoint … en anglais bien sûr.

Les questions se succèdent… les élèves ont des sueurs froides et se font passer la patate chaude.

 

Les chemises étaient de sortie. Mais cela n’a pas suffi pour passer inaperçu … peut-être que certains iront jusqu’à porter l’uniforme de l’école ?

Crooked lane est l’aile de l’école dédiée aux Modern Languages

Chasse au trésor dans Aberdeen, le top départ est donné à Castle Gate…

Les consignes sont écoutées attentivement.

Nous traversons des lieux pleins d’histoire. Les indices se cachent dans les détails…

Une cérémonie, suivie d’une parade en l’honneur des morts de la première guerre mondiale sont au programme après la fin des cours.Les “bagpipes” y sont à l’honneur. Il n’y a pas d’âge pour en jouer…


Demain, nous avons rendez vous avec l’Histoire…

Mercredi 8 novembre : Edimburgh

Une belle journée s’annonce sur Union Street, les “Champs Elysées” d’Aberdeen. Les élèves affluent vers leur établissement de rattachement puis nous partons pour Edimburgh.

Après 3h de bus nous arrivons au pied du château, théâtre de nombreuses batailles et demeure de nombreux souverains.

Perché sur un volcan éteint, la vue y est imprenable.

Parés de leur audioguide, les élèves partent à la découverte de l’Histoire d’Écosse. Ils y découvrent les liens qu’elle a avec celle de France.

Ils auront le privilège d’approcher les joyaux de la couronne dont le chemin jusqu’au château fut tortueux. Ils ont notamment séjourné au château de Dunnottar avant d’en sortir très discrètement en trompant les assiégeants.

Nous redescendons en ville pour rejoindre le Musée d’Histoire Naturelle. Sur le chemin nous nous arrêtons devant un café très particulier. C’est ici que J.K. Rowling a passé une bonne partie de son temps à écrire son best seller : Harry Potter.

Le Musée d’Histoire Naturelle est un bâtiment impressionnant et abrite une large variété d’espèces plus ou moins anciennes.

Love at first sight.

Nous avons le privilège de rencontrer “en chair et en paille” la plus célèbre des brebis : Dolly !

Avant de reprendre le bus, nous rejoignons Princess Street pour un quartier libre bien mérité.

Demain nous quittons la ville pour la campagne : un peu de plein air nous fera le plus grand bien…

Jeudi 9 novembre : Dunnottar Castle, Aberdeen Maritime Museum and Ceilidh

À une demi heure de route d’Aberdeen, Dunnottar Castle se niche sur un éperon rocheux. Construit à partir du XIIIème siècle, c’est en 1652 qu’il résista aux troupes de Cromwell lors d’un siège qui dura huit mois. Il abritait à cette époque les fameux “Honours of Scotland” (joyaux de la couronne) qui durent être discrètement extraits.

La beauté du lieu, lui a notamment valu de servir de décor à Hamlet.

Nous arrivons un peu en avance et les occupations sont variées :

Le château apparaît progressivement.

 

L’approche se fait dans la bonne humeur.

Nous attendons que l’unique accès ouvre. Certains en profitent pour manger alors qu’il n’est que 10h. Certaines habitudes du voyage en Allemagne seraient elles en train de refaire surface ?

À cinq dans la prison qui a vu s’entasser plus de 160 détenus, ils ne se doutent pas qu’ils vont rencontrer le fantôme du château !

Nous ressortons du château par le même chemin et décidons de rejoindre le petit port de Stonehaven à pied. Le paysage est époustouflant.

À mi chemin nous passons à proximité d’un mémorial de la première guerre mondiale érigé en 1922. Nous décidons de gravir les quelques mètres de dénivelé restants pour l’atteindre.

Le peu de temps qui nous reste avant de reprendre le bus permet à certains de compléter leur pique-niques avec le fameux Fish and Chips (with salt and vinegar please). Les meilleurs de la région parait-il.

Notre prochaine étape se situe au centre d’Aberdeen. Le bus nous conduit donc au Maritime Museum :

“Et pourtant elle tourne…”

Muni d’un quizz, ils arpentent le musée qui retrace notamment la conquête pétrolière offshore.

Certains commencent à porter des couleurs locales.

Chacun retrouve ensuite son correspondant à Albyn School ou au Robert Gordons College, mais la journée n’est pas finie…

Nous avons rendez-vous à 18h au MacRobert Hall du Robert Gordons College pour une initiation à la danse écossaise : le Ceilidh.

Tout le monde s’est impliqué à son maximum pour exécuter ces chorégraphies avec plus ou moins de réussite :-). Julien et Eliot ont vraiment le rythme dans la peau au dire des autres élèves !

L’ambiance était exceptionnelle et les tenues presque traditionnelles. Lors des entractes ponctuant cette danse assez physique, la fraîcheur et l’humidité écossaise sont les bienvenues !

Nous en profitons pour remercier très chaleureusement nos collègues écossaises Ms Brogan, Ms Gooder and  Ms Cook pour l’organisation de cette soirée et de l’ensemble du séjour qui se déroule à merveille.

Après cette grosse journée (plus de 15km à pieds pour certains), le repos est bien mérité.

Pour demain il faut avoir la classe en classe et ne pas oublier que la géophysique c’est fantastique !!

Toujours pas de Highland cow en vue ! Qui relèvera le défi ?

Vendredi

Le vendredi matin les élèves étaient en cours, à Albyn ils ont pu assister à des cours d’allemand (quel plaisir de mélanger ces deux langues cousines !), de français, d’informatique…

L’après-midi nous avons eu le grand plaisir d’accueillir M. Alan Irving du groupe Total qui est venu à Albyn pour faire une conférence sur la géophysique, la prospection et l’exploitation d’hydrocarbures.

Cette journée était aussi la journée du bon goût pour les élèves français, et ils ont vraiment joué le jeu, félicitations !

“Le clan Albyn”

“Le clan Gordon”

Samedi – Dimanche : en famille à la recherche des Highland Cows et d’uniformes des écoles 😉