Archives mensuelles : février 2016

BTS Systèmes Numériques

Nous recrutons pour notre client SAGEM Groupe SAFRAN
site de Fougères

 TECHNICIEN TEST DEPANNEUR ELECTRONIQUE

H/F

 Votre mission consiste à:

– Réaliser le test de la carte électronique (fonctionnel, in situ, climatique) et analyser les défauts rencontrés
– Dépanner la carte électronique et s’assurer de l’efficacité de la réparation
– Monter et valider les bancs et programmes de test

Diplôme requis

BAC+2 en électronique (BTS électronique ou DUT GEII)

Vous maîtrisez l’analyse de schémas, la lecture de plans, les moyens de test et de mesure. idéalement le logiciel SAP

Durée de la mission : 18 mois

 

Salaire à définir en fonction de votre qualification et de votre expérience.

 

Vous êtes intéressé(e) par cette offre d’emploi, merci de prendre directement contact avec notre agence de Fougères

 

Adecco 40 rue des feuteries 35300 Fougères

02.99.99.47.34 ou par mail adecco.228@adecco.fr

Accueil des enseignants du projet Erasmus+

art11La semaine dernière fut riche en échanges à l’occasion de l’accueil des enseignants partenaires du projet Erasmus+ MO.R.E. Les activités d’apprentissage ne sont pas réservées qu’aux élèves et la rencontre avait pour but d’apprendre les uns des autres, entre adultes. Pour ce faire, l’idée première était de réaliser sur les 5 jours de travail un mini-projet mêlant les compétences en robotique des Italiens, en informatique des Portugais et en électronique des Français. En raison de problèmes personnels, la coordinatrice Miguela Fernandes et son collègue (et mari) Marco Neves n’ont pu se joindre à nous en cette période. Leur visite est reportée à plus tard.

art17Il a fallu donc redéfinir le mini-projet et l’accent fut mis sur la communication par bluetooth entre une carte électronique Arduino, un smartphone sous Android et un robot Lego Mindstorm NXT. La réflexion se porta non seulement sur les solutions techniques mais aussi sur la façon d’enseigner les différentes programmation, notamment à des élèves plus jeunes, tels les collégiens partenaires de Slovénie. Ainsi fut détaillée la programmation par bloc avec Ardubloc, Scratch for Arduino, Snap for Arduino, App Inventor pour créer des applications sous Android et avec le logiciel dédié Lego NXT.

art10

La plaque Erasmus+ dévoilée

Cet accueil fut l’occasion de dévoiler officiellement la plaque Erasmus+ reçue par le lycée, en présence de M. Grateau, M. Verdier et Mme Robert. Elle est située sur le mur de la salle Radix, non loin de la déclaration des droits de l’Homme. Une petite collation en salle Radix vint couronner le tout.

Nos partenaires ont également pu apprécier la qualité des sections du lycée lors de visites dans les classes et ateliers. Merci à Frédéric Rodriguez, William Metref, Bertrand Catel, Bruno Permanne, François Vié, Philippe Dalbin, Eric Vergne et Sylvain Piques pour nous avoir ouvert les portes de leur salles et leur disponibilité pour présenter leurs spécialités et leurs projets ou activités toujours très intéressants.

art14Plusieurs moments dans la semaine furent prévus pour permettre aux enseignants visiteurs de partager leurs connaissances sur des sujets n’ayant pas de lien direct avec le projet. Ainsi Danilo Nardi nous présenta et nous expliqua le fonctionnement d’un système de domotique. Son lycée, l’I.P.I.A de Sassari en Sardaigne http://www.iispellegrini.it/ a un partenariat avec la société Bticino qui lui permet d’avoir un équipement de qualité. Giuseppe Corvaglia nous fit une démonstration de Processing, un logiciel qui permet d’apprendre à coder dans le domaine des arts visuels mais qui peut être relié à l’électronique grâce à Arduino. Tatjana Gulič présenta ensuite toute une série d’outils numériques utilisables en classe de sciences, technologie, ingénierie et mathématiques mais également dans d’autres disciplines. Elle présenta enfin la plate-forme de Scientix, la communauté de l’enseignement scientifique en Europe, qui permet de trouver une multitude de ressources et de projets scientifiques en tout genre.

L’accueil ne pouvait se faire sans des découvertes gastronomiques et des visites culturelles : le château de Pau pour commencer et une excursion dans le beau Béarn des Gaves, Navarrenx et ses remparts, Làas et sa place astronomique, Sauveterre et sa légende et pour finir Orthez, ancienne capitale du Béarn, où naquit Gaston Planté, inventeur de l’accumulateur électrique, pour faire le lien avec notre projet !

Ça tourne à Saint-Cricq !

Les classes de 2nde 6 et de terminale bac pro Sen font leur cinéma !

canissesLes élèves des classes de 2nde 6 et de terminale bac pro Sen ont commencé le tournage de leur film Cannisses, adapté du roman de Marcus Malte.

 

Mais que s’est-il passé jusque là ? Faisons un petit rappel du projet !

En septembre, les élèves ont lu le polar Cannisses écrit par Marcus Malte. Ils ont eu la chance, lors du salon du polar « Un aller-retour dans le Noir » début octobre, de rencontrer l’auteur avec qui ils ont échangé sur leur projet d’adaptation.

Puis les élèves se sont tous retrouvés pour faire le découpage du scénario : l’enjeu était de faire tenir l’histoire en 10 séquences ! Mais qu’est-ce qu’une séquence filmique ? Et qu’est-ce qu’on retient du roman ? Et comment on passe d’un roman à un film ? Autant de questions auxquelles les élèves ont été confrontés !

 

Equipe de tournage sous la direction de Mona Audisio

Equipe de tournage sous la direction de Mona Audisio

Puis le travail s’est réparti dans les deux classes avec l’aide d’Antoine Rodéro et Mona Audisio de l’association paloise « Cumamovi » (Coopérative d’utilisation de matériel de montage vidéo), de la metteur en scène Violette Campo de la compagnie de théâtre mourenxoise « Les Pieds dans l’eau », de la documentaliste Anne Coquéau et des deux professeurs de français des classes, Hélène Lauzet et Fabienne Mesplet :

  • un groupe a écrit le scénario puisqu’il fallait adapter l’histoire afin qu’elle puisse être jouée par des lycéens
  • un groupe a écrit le découpage technique
  • un groupe d’élèves s’est chargé de la recherche des lieux de tournage et des accessoires
  • le groupe d’acteurs a répété les scènes pendant deux jours avant le tournage
Tournage d'une scène en extérieur

Tournage d’une scène en extérieur

Le tournage se passe en ce moment, du 5 au 9 février avec Violette Campo à la direction d’acteurs Violette Campo et avec quelques élèves encadrés par Mona et Antoine à la technique (caméra, preneurs de son…).

Et ensuite ? Aux mois de mars et avril :

  • un groupe fera le montage vidéo à la Cumamovi ;
  • un groupe créera la bande-son avec l’aide d’un musicien de l’association GAM, (Groupe Animation-éducation Musicale) Simon Menier ;
  • un groupe sera chargé du générique du film avec l’aide d’un musicien de l’association Cumamovi ;
  • un groupe réalisera l’affiche du film avec l’aide de Charline Humbert, professeur d’arts appliqués.

Le film doit être terminé en avril et les élèves partiront à Cenon les 12 et 13 mai pour le présenter au FESTIVAL DES LYCÉENS.

Violette Campo, Mona Audisio, Hélène Lauzet et les élèves de terminale bac pro SEN

Violette Campo, Mona Audisio, Hélène Lauzet et les élèves de terminale bac pro SEN

NOTE AUX PARENTS D’ELEVES

Logo lycée petite taille

 

AFFRONTEMENTS BARTHOU / SAINT-CRICQ

 

 

Les batailles auxquelles se livrent des lycéens de Barthou et Saint-Cricq constituent un trouble à l’ordre public.

Elles ont débuté avant les vacances de Noël et se sont poursuivies mardi dernier.

Les équipes de direction et les équipes vie scolaire des deux établissements sont mobilisées mais ne peuvent endosser la responsabilité des dégâts causés.

Les parents ont l’entière responsabilité des actes commis par leur enfant sur la voie publique.

Les forces de police, avec lesquelles nous sommes en contact permanent, ont procédé à plusieurs interpellations.

Deux élèves ont notamment été placés en garde à vue pour outrage. Ils ont été sanctionnés pour avoir entaché l’image du lycée Saint-Cricq.

Il est en outre difficilement acceptable que de telles échauffourées se produisent à un moment où le plan Vigipirate est renforcé et les attroupements des élèves interdits aux abords des lycées.

Je vous remercie d’exercer votre autorité afin que cessent ces agissements et que nos lycéens retrouvent la sérénité.

Le Proviseur

A. GRATEAU