Archives de l’auteur : Jean-Noël Pedeutour

Erasmus+ en Italie pour les Bac Pro SN

Dans le cadre du projet Erasmus+ SAGE, 7 élèves de 1ère Bac Pro SN ont pu s’envoler dimanche matin à destination de Milan en Italie.

À l'aéroport de Milan

À l’aéroport de Milan

Accueilli par Alberto Gregori, enseignant italien

Accueilli par Alberto Gregori, enseignant italien

Ils ont été accueillis au lycée IIS Volta de Lodi par les élèves italiens qui vont les héberger pendant toute la semaine. 10 élèves slovènes sont également arrivés cet après-midi après un voyage en bus depuis leur école OS Preska à Medvode.

Construction d’une serre connectée en Italie

Tous les élèves se sont retrouvés au lycée IIS Volta lundi matin où ils ont été accueillis par Michele Rapuano, enseignant coordonnateur italien et par Luciana Tonarelli la chef d’établissement.

Élèves des trois pays

Élèves des trois pays

Michele Rapuano

Michele Rapuano

Luciana Tonarelli, chef de l'établissement en Italie

Luciana Tonarelli

Pour briser un peu la glace, les élèves italiens ont organisé un petit jeu et chacun a pu découvrir un peu les autres partenaires.

Suivez le fil !

Jeu du fil

Ensuite, deux groupes se sont constitués. Le premier avait pour objectif de construire la structure d’une serre. En effet, pour mieux comprendre l’effet de serre et ses causes, quoi de mieux que d’en construire une ! Celle-ci sera la première et les élèves des deux autres écoles en construiront également une à leur retour chez eux.

Premières instructions

Premières instructions

Construction

Construction

Programmation de capteurs Arduino

Le deuxième groupe avait pour mission de comprendre le fonctionnement, le câblage et la programmation de plusieurs capteurs qui seront utilisés dans la serre. Humidité et température de l’air et du sol, luminosité, mais également teneur en dioxygène et dioxyde de carbone sont des mesures qui seront importantes dans la compréhension du phénomène de l’effet de serre.

Codage

Expériences sur la photosynthèse

Lundi après-midi, deux ateliers ont été organisés en parallèle pour mieux comprendre le phénomène de la photosynthèse.

Expériences sur la photosynthèse

Expériences sur la photosynthèse

À l’écoute du professeur Rapuano

Photosynthèse et dioxygène

Photosynthèse et dioxygène

Plantations dans la serre

Mardi matin, les élèves ont pratiquement terminé la construction de la serre, avec notamment l’installation d’un toit en polycarbonate et d’un film plastique tout autour.

Serre avec toit

Serre avec toit

Film plastique en guise de murs

Film plastique en guise de murs

Travail d'équipe

Travail d’équipe

Équipe française

Équipe française

Ils ont alors pu procéder aux premières plantations avec des semences provenant de chaque pays : oignons, choux, tomates, radis, ail, etc. La croissance de ces plantes sera étudiée en fonction des conditions climatiques dans chaque pays.

Plantations dans la serre

Plantations dans la serre

Les étiquettes ont été fabriquées en collaboration avec la formation professionnelle en mécanique de l’IIS Volta, montrant à nouveau de belles images d’entraide entre élèves.

Fabrication des supports d'étiquette en atelier

Fabrication des supports d’étiquette en atelier

Système complet de capteurs

En parallèle, les spécialistes d’Arduino ont terminé la programmation et les tests de tous les capteurs qui seront utilisés. Ce seront en tout deux systèmes complets qui pourront être employés dans la serre.

10 mesures simultanées seront possibles

10 mesures simultanées seront possibles

Soudure de composants

Soudure de composants

Métabolisme et dioxyde de carbone

L’après-midi, tout comme la veille, des ateliers furent proposés aux élèves, sur l’étude du métabolisme et de la production de dioxyde de carbone.

Ces deux premières journées et le projet dans son ensemble ont pu être diffusés à l’échelle locale grâce à un article dans le journal Il Cittadino :

https://www.ilcittadino.it/cronaca/2019/03/19/al-volta-la-prima-serra-digitale/88YS09y9r1n5GkCZvs7tx3/index.html

Visite de Lodi

Enfin, la journée s’est terminée par une visite du très joli centre ville de Lodi, avec notamment la cathédrale, le temple dell’Incoronata et la place carrée.

Visite de Milan

L’ensemble des partenaires ont pris le train mercredi pour se retrouver à Milan. Après avoir visité le jardin botanique à côté de la pinacothèque de Brera, tout le monde s’est dirigé vers la Scala, le théâtre le plus célèbre d’Italie, puis vers la Galerie Vittoro Emmanuel et enfin vers la magnifique place de la cathédrale. Après le repas, toujours guidés par les Italiens, les élèves ont dirigé leur nombreux pas vers le château des Sforza et le parc Sempione. Tout le monde a passé une très belle journée ensoleillée, tout comme le reste de la semaine d’ailleurs !

etwinningschools

Jardin botanique

etwinningschools

Scala de Milan

Statue du célèbre Léonard

Place du Duomo

Galleria Vittorio Emmanuel

Galleria Vittorio Emmanuel

Programmation d’applications

Jeudi 21 mars, les élèves sont retournés à l’IIS Volta pour de nombreuses activités. Tout d’abord, par groupes de 4, ils ont réfléchi au design et aux fonctionnalités de deux applications qui seront programmées dans le cadre du projet. La première permettra de collecter les données mesurées par les capteurs dans les serres en Italie, en France et en Slovénie. La deuxième application permettra de calculer l’empreinte carbone d’un déplacement en fonction du moyen de transport. Tous les groupes ont pu présenter en anglais leur proposition devant les autres.

etwinningschools

Réflexion

Présentation

Présentation

Présentation d'une application avec des mini-jeux

Une application avec des mini-jeux

Présentation d'une application

Présentation d’une application

Activités sportives

La matinée s’est terminée avec des activités sportives proposées par les enseignants d’éducation physique. Jeux de rapidité, badminton, football et surtout un match de basket France – Italie très disputé ! Enfin presque… Ensuite, le pique-nique préparé par les familles a été très apprécié.

App Inventor

L’après-midi, les élèves (et certains enseignants) ont suivi une courte initiation au logiciel en ligne App Inventor. Le temps a manqué pour pouvoir développer l’application imaginée le matin, mais certains ont déjà bien compris la logique de la programmation.

Observatoire de Mairago

Enfin, le soir, les familles ont accompagné les élèves jusqu’à Mairago. En plein centre du village se trouve un observatoire avec un dôme contenant un télescope de 300 mm. Entièrement motorisée et pilotée par logiciel, l’installation a permis l’observation de la Lune et d’Alcor et Mizar.

Observation sous les lumières rouges

Observation sous les lumières rouges

Projection de l'image de la Lune

Projection de l’image de la Lune

Lune à l'oculaire

Lune à l’oculaire

Ouverture sur l'espace !

Ouverture sur l’espace !

Interviews et carte mentales

La dernière journée de travail du vendredi fut consacrée à dresser le bilan de la semaine. Les élèves ont tracé des cartes mentales sur les différents points abordés lors de ces quelques jours passés ensemble.

Puis, ce fut le début des séparations avec le départ des Slovènes en bus. Les élèves français ont eu la chance de rester une journée de plus pour finalement prendre l’avion à Milan samedi.

 

Arrivederci !

Arrivederci !

Le groupe franco-italien

Le groupe franco-italien

Les Alpes vues d'avion

Les Alpes vues d’avion

Suite du projet

Cette rencontre n’était qu’une étape puisque d’autres déplacements sont prévus, en octobre en Slovénie tout d’abord. Puis ce sera au tour des Palois d’accueillir l’ensemble de leurs partenaires en avril 2020, en souhaitant toujours une aussi belle entente ! Entre temps, de nombreuses activités sont prévues à distance. Elles peuvent être suivies sur l’espace collaboratif du projet en cliquant ici.

Solutions Against Greenhouse Effect

Visite du camp d’internement de Gurs

Le 21 janvier 2019, nous sommes allés ( élèves de 1°3, 1° 6-7) au Camp de Gurs dans le cadre d’une sortie pédagogique organisée par les professeurs d’espagnol Mme Desplanches et Mme Martínez Ferrer.

Camp d’internement

Le Camp de Gurs est un ancien camp de concentration qui a été rasé à la fin de la seconde Guerre Mondiale. Il a été construit en avril 1939 afin d’interner les immigrés espagnols fuyant le régime de Franco après la défaite de l’armée républicaine. Il a ensuite servi de camp de transit pour la déportation des juifs après la défaite de la France contre l’Allemagne en juin 1940, sous le régime de Vichy.

Nous avons été accueillis par la représentante de la fondation Terres de Mémoire et de Lutte, Michelle. Elle nous a ensuite expliqué les raisons de la création du mémorial pour le Camp de Gurs et la symbolique derrière chaque élément, que ce soit les rails, la reproduction des baraques, la reproduction symbolique de Auschwitz et de Gurs.

 

Mémorial

Présentation du mémorial du camp

Il faut savoir que le camp a été détruit par l’état français et recouvert par une forêt de chênes américains afin de cacher et oublier ce triste passage dans l’histoire de la France. Nous avons été choqués par cette pratique immorale autant à l’époque du camp que lors de sa destruction.

Cimetière

Nous avons ensuite visité le cimetière et la classe a été touchée par la présence de tombes par dizaines, mais surtout les tombes d’enfants voire de bébés.

 

Cimetière

Cimetière des internés

Mais tout n’est pas triste ! l’arrivée de Raymond nous a égayé de part sa bienveillance et sa gentillesse ainsi que par l’histoire surprenante de ses parents que se sont rencontrés dans ce camp et que grâce à son existence, si on peut dire ainsi, il est là pour témoigner et nous montrer tout ce qui s ‘est passé là-bas.

Baraque

Reproduction d’une baraque

Finalement la visite de ce camp a été très instructive, autant sur le plan intellectuel qu’humain,

Gabriel Avert et Marco Fabre, élèves de 1°3

Lire l’article en espagnol.

 

Lien vers le site du camp de Gurs : http://www.campgurs.com/

Projet Erasmus+ SAGE : accueil des partenaires

Pendant trois jours, du 19 au 21 novembre, 6 enseignants italiens et slovènes étaient présents au lycée Saint-Cricq. Cette rencontre était organisée entre les partenaires du projet Erasmus+ SAGE (Solutions Against Greenhouse Effect).

3 enseignants italiens (à gauche) et 3 slovènes (à droite)

3 enseignants italiens (à gauche) et 3 slovènes (à droite)

Pendant deux années, en collaboration avec d’autres élèves européens, les élèves de 1ère bac pro SN vont étudier l’effet de serre. Tout d’abord, ils vont découvrir quelles sont ses causes et ses conséquences. Ils vont ensuite chercher des solutions pour réduire ou supprimer les émissions de gaz à effet de serre, notamment par les transports.

Formation des enseignants

Cette première rencontre entre enseignants a été organisée dans le but de former les enseignants sur les thématiques abordées dans le projet.

Remise de cadeau par Tatjana Gulic à M. Sieper

Ainsi, après un accueil par l’équipe de direction du lycée, le premier atelier a permis de partager des outils de gestion de projet, notamment concernant le suivi des activités et du budget.

Base de données OpenStreetMap

Une des activités proposées aux élèves sera le recensement des installations de production d’énergie dans chaque ville. De même, un décompte du nombre d’arbres par habitant sera effectué. Pour les aider dans ces tâches, ils utiliseront la base de données OpenStreetMap. Vincent Bergeot (https://numetlib.fr/) est venu former les enseignants sur la façon de consulter cette base de données, mais également d’y contribuer. Après un repérage sur le terrain, les nouveaux bâtiments du lycée ont ainsi été ajoutés, ainsi que quelques arbres.

Vincent Bergeot montre comment contribuer à OpenStreetMap

OpenStreetMap peut ensuite être utilisé pour faire des rendus cartographiques (en ligne, en 3D et même sur papier !) les plus complets possibles et personnalisables.

Expériences sur l’effet de serre et serre connectée

L’objectif principal de la première année du projet Erasmus+ est la compréhension du fonctionnement de l’effet de serre. Plusieurs expériences de chimie et de biologie seront mises en œuvre à cette fin. Mais l’événement majeur sera l’implantation de serres connectées dans les trois écoles. Lors de leur première rencontre en Italie au mois de mars, les élèves construiront ensemble une serre et installeront des capteurs pilotés par une carte Arduino. Des serres similaires seront ensuite construites dans les deux autres écoles. Les mesures faites dans les trois serres seront collectées et visualisables via une application programmée par les élèves.

Alberto Gregori et Laurent Delboy

Dans ce but, Alberto Gregori, enseignant italien, et Laurent Delboy du lycée Saint-Cricq ont organisé un atelier de formation Arduino. Ils ont notamment mis l’accent sur les capteurs analogiques et la visualisation des mesures faites. Par exemple, les mesures faites par un capteur de gaz carbonique ont été directement affichées dans un tableur.

Modélisation 3D

L’élaboration de la serre se fera de manière collaborative. Les élèves slovènes vont la dessiner puis les élèves français vont la modéliser. Stéphane Faraire a ainsi montré aux enseignants partenaires comment utiliser le logiciel SolidWorks. Chacun a pu repartir avec une représentation du logo du projet imprimée en deux couleurs.

Stéphane Faraire et Solidworks

Le logo du projet imprimé en 3D

La présentation de l’outil en ligne Tinkercad a également permis de montrer une possibilité de modélisation 3D. Une pièce modélisée a de plus pu être directement imprimée en deux couleurs.

Erasmus+, une expérience très enrichissante

Les trois journées de formation ont été l’occasion d’échanges très riches. Une réflexion a pu être menée sur les activités du projet. Les pratiques pédagogiques propres à chaque ont pu être comparées. Les partenaires se sont séparés avec plein de nouvelles idées et une très grande motivation pour faire de ce projet Erasmus+ une réussite pour les élèves.

Partenaires Erasmus+

Partenaires des 3 établissements devant le lycée

Rendez-vous est pris en Italie au mois de mars !

En attendant, tous les travaux des élèves seront échangés sur la plateforme eTwinning dans un espace sécurisé dont les pages publiques sont consultables : https://twinspace.etwinning.net/70595/home

Les terminales Bac Pro SN au Palais des Sports

Dans le cadre du projet sur les métiers du sport professionnel, les élèves de la classe de terminale Bac Pro SN a visité mardi 13 Novembre les coulisses sur Club professionnel de Basket l’Elan Béarnais.

Visite commentée

La visite a débuté par un échange avec Jean-Denis Laffitte responsable des Actions Sociales du Club, qui a pu répondre aux différentes questions des élèves concernant les sponsors, la billetterie, la vie du club etc… de nombreuses informations ont été ensuite apportées lors de la visite des coulisses du club : bureaux administratifs, salon VIP, enceinte sportive, vestiaires, salle de musculation, salle de récupération et de soin…

Interviews de joueurs

Pour finir, les élèves ont pu assister à un entraînement en présence de plusieurs joueurs Américains, Hongrois, Français, des coachs et assistants coachs : à cette occasion ils ont eu la chance de pouvoir interviewer en anglais le joueur Américain CJ Harris puis en français le jeune espoir Thibault Daval-Braquet et en connaître davantage sur la vie de joueurs professionnels.

CJ Harris répond aux questions des élèves

Thibaut Daval-Braquet dans la salle de musculation

La visite s’est terminée par une jolie photo souvenir…

Photo souvenir avec CJ Harris

deuxième prix d'astronomie

Prix en astronomie pour les terminales bac pro !

Les élèves de terminale bac pro SEN section européenne ont reçu jeudi 5 juillet le deuxième prix du concours “Décourir l’Univers” organisé par la Société Française d’Astronomie et d’Astrophysique.

deuxième prix d'astronomie

Deuxième prix d’astronomie

Escape Game Luminopolis

Invités à Cap Sciences pour la remise des prix, ils ont tout d’abord eu la chance de visiter l’exposition Luminopolis. Sous la forme d’un excellent escape game, Luminopolis permet d’explorer la lumière à l’aide de 44 énigmes à résoudre. Des rythmes biologiques aux lois de l’optique, en passant par la pollution lumineuse et l’astronomie bien sûr, les élèves ont ainsi navigué au travers de tous ces concepts avec brio. En effet, leur équipe a gagné la mini compétition du jour !

Escape Game Luminopolis

Vainqueurs de l’escape game Luminopolis avec 42 énigmes résolues sur 44 !

Science fiction et astronomie

Après un pique-nique au bord de la Garonne, toutes les classes lauréates ont assisté à une conférence sur les exoplanètes.

Conférence d'astronomie sur les exoplanètes

Conférence de Jérémy leconte (à gauche)

Jérémy Leconte, chercheur au Laboratoire d’Astrophysique de Bordeaux, leur a fait faire un tour de notre système solaire. À partir du film Wanderers d’Erik Wernquist, plusieurs mondes merveilleux ont pu être admirés.

Il a questionné l’assistance sur la vraisemblance ou la fiction des images vues dans ce film. Ainsi, plusieurs images ont une base bien réelle et ont été modifiées pour rajouter des personnages ou des vaisseaux spatiaux. Le coucher de soleil bleu sur Mars, les geysers d’Encelade, les lacs de méthane liquide sur Titan, tout cela fait partie de notre environnement “proche”.

Puis, à la suite d’un article paru dans le Science & Vie n°1179, Jérémy Leconte s’est intéressé aux planètes du film Star Wars. La planète de lave Mustafar, Tatooine et ses deux soleils, la géante gazeuse Bespin, toutes trouvent leur équivalente dans la liste des exoplanètes connues. Cette conférence a permis de montrer que la recherche progresse vite mais que beaucoup de mondes restent encore à découvrir.

Remise des prix

Le président de la Société Française d’Astronomie et d’Astrophysique a remis les 3 prix du concours “Découvrir l’Univers”. En compagnie de Nathalie Brouillet, organisatrice du concours, il a également remis un prix spécial à une classe de maternelle. Notre lycée a reçu le deuxième prix grâce au projet eTwinning Space Adventures. Ce projet collaboratif a rappelé au jury la façon de travailler en équipe internationale des chercheurs.

Les élèves ont ainsi ramené plusieurs cadeaux pour le lycée : des jumelles et leur trépied pour observer les merveilles du ciel, un livre qui conte l’histoire des origines de l’univers à l’apparition de la vie sur Terre, un abonnement au magasine Ciel & Espace, un livre et une carte postale pour chaque élève.

De retour au lycée avec les cadeaux !

De retour au lycée avec les cadeaux !

Félicitations aux élèves de terminales bac pro qui ont été récompensés en passant une belle journée à Bordeaux !

Cap Sciences sur les bords de la Garonne

Cap Sciences sur les bords de la Garonne

Visite d’une délégation venue d’Allemagne

De nombreux échanges entre le lycée et l’Allemagne

La direction du lycée Saint-Cricq a eu le plaisir d’accueillir le 12 juin dernier M. Weinmeister, secrétaire d’État aux affaires européennes et une délégation du Land de Hesse.  M. Herzig IA IPR d’allemand était également présent, ainsi qu’une délégation de la Région Nouvelle Aquitaine. Les collègues de langue et de sciences impliqués dans les mobilités collectives et individuelles à destination de l’Allemagne, toutes sections confondues, accompagnaient leurs élèves.

 

Assemblée venue d'Allemagne

Présentation devant les visiteurs allemands

Les jeunes de seconde générale et de bac pro ainsi que les étudiants de BTS qui ont bénéficié de ces stages et échanges se sont exprimés en allemand. Ce fut aussi l’occasion pour M. Grateau de remettre à 3 élèves de terminale bac pro Systèmes Électroniques et Numériques leur passeport Europass. Ce passeport valide leurs compétences et savoir-faire acquis pendant leur stage d’un mois dans une entreprise en Allemagne.

Les filles à l’honneur

M.Weinmeister s’est félicité des liens d’amitiés et des partenariats nombreux noués entre les 2 régions partenaires à travers des établissements familiers pour lui de Hesse et de Basse-Saxe. De même, il a pris plaisir à voir autant de jeunes sensibles aux sciences et à la technologie prêts à tenter la mobilité et la rencontre avec le premier partenaire européen. Il a aussi été sensible à l’investissement et à l’implication des jeunes filles, soutenues par l’association « elles bougent », dans les filières techniques et scientifiques où les garçons sont habituellement majoritaires.

Les élèves présentent leurs projets en allemand !

Les élèves présentent leurs projets en allemand !

Concours “Découvrir l’Univers” : les Bac Pro primés !

Concours d’astronomie

La Société Française d’Astronomie et d’Astrophysique organise depuis 2010 le concours “Découvrir l’Univers”. Des prix viennent récompenser des classes (de la primaire au lycée) pour leurs réalisations pédagogiques sur le thème de l’astronomie.

Après une première pré-sélection sur dossier, le projet des élèves de Terminale Bac Pro SEN en section Euro a été retenu pour une présentation devant un jury.

Présentation à Bordeaux

Mardi 22 mai, les élèves étaient attendus au Laboratoire d’Astrophysique de Bordeaux (LAB), sur le campus universitaire de Pessac.

Arrivée au Laboratoire d'Astrophysique de Bordeaux

Arrivée au Laboratoire d’Astrophysique de Bordeaux

Tout d’abord, une visite très intéressante de l’atelier de mécanique du laboratoire permit de découvrir des tours et des fraiseuses conventionnels, mais aussi à commande numérique 5 axes. Les pièces conçues et usinées sur place sont destinées à des projets pour les télescopes géants, notamment au Chili. D’autres projets conduisent des pièces dans l’espace. Ainsi, les matériaux utilisés et la masse des pièces deviennent des contraintes qui sont des défis à relever.

Puis, à midi, l’heure de la présentation arriva. Le jury était composé d’un attaché culturel du rectorat et de plusieurs astronomes. Les élèves avaient 15 minutes maximum pour présenter leur projet. Ensuite, le jury leur posa des questions pendant 10 minutes.

Projet sur le thème des planètes

Le projet présenté est un projet européen eTwinning appelé Space Adventures. Ce projet a été réalisé en collaboration avec trois autres établissements européens, à Lodi en Italie, à Medvode en Slovénie et à Varsovie en Pologne. Toutes les activités sont rassemblées dans un espace sécurisé collaboratif.

Les élèves juste après leur présentation devant le jury du concours

Les élèves juste après leur présentation devant le jury du concours

La production finale du projet est un jeu de plateau. Ainsi, les élèves ont simulé une partie pour présenter toutes les activités effectuées pendant l’année. Ils avaient à cet effet conçu et imprimé en 3D des pions. De plus, les questions étaient tirées au sort grâce à une application pour appareil mobile codée grâce à App Inventor.

Félicitations à eux pour cette présentation vivante et pour les réponses données aux questions du jury !

Visite du LAB

À l’issue de la présentation, un astronome du LAB, Fabrice Herpin, prit le temps de nous faire visiter d’autres parties du bâtiment. Premièrement, l’atelier électronique rappela étrangement les salles de TP des élèves… Une vitrine montrait notamment des pièces électroniques réalisées pour le réseau d’antennes de l’Atacama (ALMA).

Électronique pour l’ALMA

Enfin, les élèves retrouvèrent le bureau de Sean Raymond, l’astronome qui partagea ses connaissances sur les exoplanètes avec l’ensemble des partenaires du projet par vidéoconférence. Malheureusement, il n’était pas là aujourd’hui !

Lucas devant le bureau de Sean Raymond

Visite du campus

Enfin, pour profiter de cette belle journée ensoleillée, les élèves se promenèrent sur le campus de l’université de sciences.

Devant le grand bâtiment de l’université de Bordeaux 1

Retour à Bordeaux en juillet !

La bonne nouvelle est arrivée le soir même : le projet Space Adventures est primé par le jury ! Les élèves ont donc invités une nouvelle fois sur Bordeaux, à l’occasion de la semaine de l’Astrophysique Française. La remise des prix aura lieu le jeudi 5 juillet à Cap Sciences, après la visite de l’exposition Luminopolis et une conférence sur les exoplanètes. Une belle journée en perspective !

Félicitations aux élèves pour le prix reçu au concours “Découvrir l’Univers” !

Voyage des 1e3 et 1e4 en Argentine

Voici des souvenirs du voyage des 1e3 et des 1e4 en Argentine. Après une petite frayeur, le vol direct de Paris à Buenos Aires annulé à cause des grèves s’est transformé en vol Paris/Santiago du Chili/ Buenos Aires ce qui a permis de survoler la cordillère des Andes.

Cordillère des Andes

Cordillère des Andes

Arrivée en Argentine à Buenos Aires

Arrivée à l'aéroport de Buenos Aires en Argentine

Visite du delta du Tigre en Catamaran sous des pluies diluviennes. C’est l’automne ici, les saisons sont inversées.

Visite du delta du TigreVisite du delta du TigreVisite du delta du Tigre

Et un petit tour en Uruguay un !

 Il faut une heure pour traverser le fleuve plata (en Ferry) qui unit Buenos Aires au petit village de Colonia de Sacramento en Uruguay, village inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.
UruguayUruguayUruguayUruguay

Visite de Buenos Aires

La visite de certains lieux importants de l’immense capitale de l’Argentine s’impose. Parmi eux, la célèbre place de mai et la librairie ” el ateneo”, ancien théâtre.
Place de MaiEl AteneoEl Ateneo
Au quartier le plus populaire de Buenos Aires, “La Boca”, tout est haut en couleurs.
La BocaLa BocaLa BocaLa Boca

Dans la peau d’un gaucho

Impossible d’aller en Argentine sans goûter au fameux “asado” argentin ( sorte de barbecue élaboré) et sans voir travailler un “gaucho”. Une journée à la campagne s’imposait donc.

Aide humanitaire

Une aide humanitaire est une leçon de vie. C’est pourquoi nos élèves ont travaillé d’arrache-pied tout un après midi dans une association qui ne travaille qu’avec des bénévoles. En quelques heures, le tri et la préparation de plus de cent colis ont pu être faits pour la distribution aux plus démunis.

Buenos Aires

Quelques parcs de Buenos Aires, capitale aux 16 millions d’habitants.

El Malba

La visite du musée latino-américain “El Malba” en a étonné plus d’un.

Soirée d’adieu

Malgré l’envie de connaître, de découvrir encore et toujours ce pays américain , il fallait bien dire adieu à nos amis argentins mais en dansant le”tango” s’il vous plaît ! Ce n’est qu’un au revoir jusqu’au mois de janvier 2019.

Prix national pour le projet Erasmus+ MO.R.E. !

Prix des bonnes pratiques Erasmus+

Un projet Erasmus+ sur deux ans

Les élèves de Bac Pro Systèmes Électroniques et Numériques du lycée Saint-Cricq ont participé de 2014 à 2016 au projet Erasmus+ MO.R.E. (Mobile Resources on Education : Let’s learn with each other!) Ce projet s’est organisé dans le cadre de l’action-clé 2 de coopération et de partenariat pour l’innovation et le partage d’expériences. Il regroupait trois établissements de formation professionnelle – AES de Batalha (Portugal), IIS Pelligrini de Sassari (Italie) et la SEP du lycée Saint-Cricq de Pau – et une école primaire de Slovénie, OS Preska de Medvode.

Apprendre ensemble

L’un des objectifs principaux du projet MO.R.E. était la création de ressources pédagogiques permettant d’enseigner aux partenaires la matière principale de chaque lycée professionnel.  L’école primaire slovène servait de “béta-testeur”. Ainsi, les Portugais ont échangé sur l’informatique, notamment la programmation d’applications pour smartphones et tablettes. Les Italiens ont partagé leurs connaissances sur la robotique avec les robots Lego Mindstorms. Les Français quant à eux ont enseigné les bases de l’électronique avec la création de systèmes à base d’Arduino. Chacun a donc pu acquérir de nouvelles connaissances et compétences grâce aux partenaires du projet. Des mobilités organisées dans chaque pays ont permis aux élèves et aux enseignants de se rencontrer et de tisser des liens forts.

Récompenses nationales et européennes

Le projet Erasmus+ MO.R.E. utilisait la plateforme eTwinning pour le partage de travaux collaboratifs, notamment pour les activités organisées entre les mobilités. La qualité du projet dans son ensemble a été récompensé par des labels de qualité eTwinning dans chaque pays partenaire, mais aussi par un label de qualité européen. L’an passé, le projet a reçu le prix national eTwinning au Portugal. Enfin, hier, lundi 16 octobre a eu lieu une cérémonie à Coimbra au Portugal et MO.R.E a reçu le prix national de bonnes pratiques Erasmus+, récompensant là aussi la qualité de la pédagogie engagée comme étant un exemple pour de futurs projets.

Voici un extrait de la cérémonie. Félicitations à tous les partenaires et surtout aux élèves !